Dans le magnifique décors des montagnes du Cantal, du coté du Lloran.”Laisser plus de place à la montagne”, tel est le slogan du programme traversant des vallées, des cols et des crètes, de magnifiques lieux aux noms poétiques :  “Pempadouyre”, “Courpou sauvage”, “les élancèzes”, le Gliziou, le puy Griou, le Plomb de Cantal, le Bec de l’Aigle, le Téton de Vénus, Puy Bataillouse, Puy Mary, Puy Chavaroche, buron de Cabrespine, Saint-Julien-de-Jordanne, lac des Graves … autant de vues inoubliables. Pour les concurrents, heureux ou malheureux, les sensations, l’émerveillement se conjuguent avec les difficultés et  la souffrance de presque 24 heures de course.

DSC_0079

Mais là cette année avec des conditions météo “Cantalesques” (C’est parfois ça aussi le Cantal), ça n’est pas la joie qui a pris le dessus. . Et nos deux héros, Alain et Fred, qui s’entraînent depuis plusieurs mois pour cet Ultra-Trail n’ont pas senti la partie plaisir et ont décider d’arrêter les frais. Fred témoigne : “Temps pourri dans le Cantal… Aucun plaisir. Parcours super boueux, de l’eau et froid en altitude. Nous avons préféré arrêter. Alain au 34ème, au bout de 6:30 et moi au 51ème, au bout de 10:00. Pour ma part, je ne me voyais pas finir en plus de 24 heures dans ces conditions. Ce sera pour une prochaine. On regarde déjà pour cet automne”. Un sage décision pour pouvoir se relancer. C’est aussi ça la course ! Félicitation.

Le site de la course : http://www.utpma.fr/index.php
Pour repère, le premier concurrent termine en quelques 13h00 de course

ScreenShot607

Alain Lemmet (318)
Checkpoint
Passage
Départ UTPMA 23:50:26
CP1 – Velzic 02:37:14
CP2 – Col de Pertus 06:23:39
Frédéric Vest (474)
Checkpoint
Passage
Départ UTPMA 23:50:46
CP1 – Velzic 02:38:05
CP2 – Col de Pertus 06:23:34
CP3 – Le Lioran 09:52:51